Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2014

Montmartre fête les poètes



Résonances en poésie à La Halle Saint-Pierre


Dans le cadre de la Fête des vendanges” Montmartre fête les poètes”

 

Dimanche 12 octobre 2014 à 15h

 


Naïma Taleb et la Compagnie Résonances invitent les poètes
Werner Lambersy et Seyhmus Dagtekin,
deux figures de la poésie francophone l’un d’origine belge et l’autre turque
accompagnés par Fadhel Messaoudi, luth et chant

 


Halle Saint-Pierre – Auditorium (entrée libre)



Notices biographiques
 

DSC_0033.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Une des plus extraordinaire éruption lyrique que ce dernier demi-siècle ait produit…
Jacques De Decker in Le non-dit N° 95, 2012…


Werner Lambersy , (Anvers, 1941 ), vit à Paris depuis 1980.

Tout en variant le ton et la forme, de l’extrême dépouillement à une respiration ample, sa poésie, à travers plus de 40 ouvrages, poursuit une méditation ininterrompue sur le dépassement de soi dans l’amour et l’écriture ; traduit en volume dans plus de 20 langues. Les revues « NU(e) », « Le Non-dit » et « à l’index » viennent de lui consacrer un numéro spécial. Biblio succinte: Maîtres et maisons de thé , plusieurs recueils chez Le Cormier, Labor, Dur-an-ki, Cadex, Phi, Le Dé bleu, L’Amourier, Le Taillis pré, Hermaphrodite, L’âne qui butine, Pippa. Anthologies : Présence de la poésie (Les Vanneaux), et  L’éternité est un battement de cils,( Actes Sud). Dernières parutions : Pina Bausch (éds du Cygne), L’assèchement du Zuiderzee (éds Rhubarbe), Opsimath (édit. Rougier). A paraître: Dernières nouvelles d’Ulysse ( l’âge d’Homme), La dent tombée de Montaigne  (Dumerchez), In angulo cum libro  ( Al Manar ), La perte du temps  (Castor astral) …

seyhmus_2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Seyhmus Dagtekin, poète et romancier, né et élevé dans un village kurde en Turquie, vit à Paris depuis 1987.

Il écrit en turc, en kurde ou directement en français.
Il a reçu le Prix de l’Académie française Théophile Gautier pour Juste un pont, sans feu. Il est également lauréat du Prix Mallarmé 2007 pour Juste un pont, sans feu (Le Castor Astral, 2007), du Prix international de poésie francophone Yvan Goll pour Les chemins du nocturne (Le Castor Astral, 2000) et son roman A la source, la nuit (Robert Laffont, 2004) a reçu la mention spéciale du Prix des Cinq Continents de la Francophonie.
Ses textes ont été publiés dans de nombreux revues et anthologies.

 

fadhel-messaoudi3784651.jpg


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fadhel Messaoudi est né en Tunisie.

Très tôt, il s’initie au chant et à la percussion, puis se tourne vers le luth. Ayant accès aux archives de la musique classique arabe, il découvre des trésors auxquels il se consacre  et à travers ses concerts, les fait découvrir au public. Il se produit sur de nombreuses scènes en France, Théâtre de la Ville, Institut du Monde arabe…

 

 

00:00 Publié dans Rencontres | Lien permanent | Commentaires (1)

22/03/2014

rencontre

 

Werner Lambersy vous attend au Salon du Livre de Paris

aujourd'hui 22 mars

sur le stand Wallonie Bruxelles

de 18 à 19 heures

 

00:37 Publié dans Rencontres | Lien permanent | Commentaires (0)

11/03/2014

des textes de Werner Lambersy au théâtre

wl théâtresmall2B690px.jpg

10:20 Publié dans Rencontres | Lien permanent | Commentaires (0)

12/04/2012

Bruxelles

Parcours d’Artistes de Saint-Gilles

A L’OCCASION DU PARCOURS D’ARTISTES DE SAINT-GILLES LA MAISON DU LIVRE PRÉSENTE :

WERNER LAMBERSY ET LES MAÎTRES IMAGIERS DU LIVRE

Exposition de livres d’artiste et d’œuvres plastiques

Du 5 au 24 mai 2012
L’exposition est visible les jeudis et vendredis de 14h à 18, les samedis et dimanches de 14h à 19h ou sur rendez-vous.
Entrée libre

Werner Lambersy, d’origine belge, né à Anvers en 1941, vit et travaille à Paris depuis 1980 ; il mène une carrière commerciale internationale ( Amérique, Asie, Afrique du Nord, Europe de l’Est, etc) entre 60 et 82, puis devient attaché littéraire au Centre Wallonie-Bruxelles de Paris jusqu’à 2002.
Poète important, il poursuit à travers plus de 40 ouvrages et plus de 50 livres d’artiste une méditation ininterrompue sur le dépassement de soi dans l’amour et l’écriture. Il a remporté de nombreux prix : le Prix de Poésie de l’Académie française, le Prix France Wallonie Bruxelles, le Prix Bosquet de Thoran. Et pour l’ensemble de son œuvre, le prix de la Société des Gens de Lettres à Paris. Il est par ailleurs traduit en volumes dans plus de 20 langues.
A noter : Maîtres et maisons de thé ( réédité chez Kolibris en bilingue Fr/Italien) et plusieurs recueils chez Fagne, Le Cormier, Cadex, Phi, Le Dé bleu, L’Age d’Homme, L’Amourier, Le Taillis pré, Hermaphrodite, Dumerchez, Rhubarbe, les éditions du Cygne et deux anthologie personnelles : Présence de la Poésie chez Les Vanneaux et L’Éternité est un battement de cils chez Actes Sud ; la revue NU(e) vient de lui consacrer son N° 50.

Après l’exposition rétrospective que lui a consacrée Uzès en 2010, la Maison du Livre a choisi de présenter à son tour et sur le même principe une vaste sélection de ces livres d’artiste et de nombreuses œuvres graphiques et plastiques (tentures, draps peints, tête de fakir forain, sculptures d’os…) originales de plasticiens ayant travaillé avec Werner Lambersy.




On découvrira, sous l’une ou l’autre forme, des travaux de :

Park Jung-Sook, Mo Cassagne, Vincent Rougier, Jaber, Xtof Bruneel, Yamou, Hubert Haddad, Christine Gendre-Bergère, Stéphanie Buttay, Régis Lacomblez, Brigitte Dusserre-Bresson, Jean-Louis Millet, Albert Palma, Léonardo Rosa, Claudine Goux, Jean-François Jeannet, Eva Gallizzi, Tudor Banus, Dominique Baur, Carlo R. Chapell, Roland Renson, Grieshaber Hap, Sho Asakawa, Râak Pillois, Jacques Clauzel, Bernard G Lafabrie, Eugène Yourassowsky, Lionel Perotte, Anne Rothchild, Jean-Luc Herman, Bertrand Bracaval, Robert Mus, Maria Desmée, Erik Koch, Claudine Du Four, Otto Ganz, Sarah Wiame, Jean-Claude Pirotte, Yves Picquet, Didier Serplet, Michel Roncerel, Jean-Claude Le Floch, Richard Bréchet, Claire Lesbos-Schlechter, Gabriel Lalonde, Sarah Kaliski, Marcel Katuchewski, Henri Maccheroni, Claire Dumonteil, Michèle Crenne, Maritza Allaud-Plessis, Maria Boisgallays, Pat Andréa, Jacqueline Ricard, Léon Wuidar et Jacques Bibonne.

.....

On pourra également entendre le cd de Pierre Lamy, Pays simple et visionner tout au long de l’exposition le film de Christophe Derouet Dans le ciseau du souffle : un portrait de Werner Lambersy.

Merci à tous les prêteurs, et notamment à Jacques Carion et à la galerie Berlinval-Bréchet.

 

Vernissage

- Samedi 5 mai
Vernissage à partir de 17h30, en présence de Werner Lambersy et de nombreux artistes et éditeurs.

A partir de 18h, première présentation publique et signatures de nouveaux livres d’artiste ; sortie des derniers numéros des revues NU(e) et le Non-Dit.
Projection et présentation des rushes du film de Jules César Bréchet (IN THE MOOD prod) consacré à Werner Lambersy.

A 20h, YAWAR FIESTA, opéra électroacoustique spatialisé sur un livret de Werner Lambersy, composé par Annette Vande Gorne.

« (…) il m’a semblé intéressant de confronter à cette technologie une histoire intemporelle, quasi mythologique, où l’auteur, Werner Lambersy, un de nos plus grands poètes francophones, met en scène deux conceptions sociales, politiques et philosophiques différentes de l’homme. Ainsi, restent posés les mêmes problèmes d’expression à la fois claire et symbolique, de densité d’information suffisante pour supporter tous les niveaux d’audio-vision par tous les publics ».
A. Vande Gorne.

Un projet multimedia, avec décors en images traitées en temps réel et réalité virtuelle, en salle et sur CD Rom, produit par "Musiques & Recherches", structure de création et de diffusion de l’Acousmatique.

P.a.f. : 4 euros -2,5 euros étudiants et chômeurs - entrée libre pour les sans papiers.

 

 

 Dans le cadre de l’expo

- Samedi 12 mai

à 18h30 : Autour de Werner
Table ronde avec la participation de Léo Beeckman, Jacques Carion, Jacques De Decker, Ephrem, Michel Joiret, et (sous réserve) Marc Quaghebeur.
à 20h : La Ballade philosophique d’un poète, lecture-spectacle par Jean-Luc Debattice .
Un parcours taillé dans des recueils anciens et récents, dont La Toilette du Mort, Cupra Marittima, Dernières nouvelles d’Ulysse et Conversation à l’Intérieur d’un Mur.

P.a.f. : 4 euros -2,5 euros étudiants et chômeurs - entrée libre pour les sans papiers.

- Samedi 19 mai

à 19h, performance lecture par Werner Lambersy, mise en peinture simultanée par Richard Bréchet sur la musique d’Archie Shepp !

Chœur des femmes (1)

Le cordon de nos fils et de nos filles nous l’avons coupé avec nos dents mais qui pour couper le cordon de misère ?

De l’urine, du sang et de la boue de nos ventres nous les avons lavés avec amour mais qui pour les laver du regard sur eux de l’or et de l’argent ?




16:25 Publié dans Rencontres | Lien permanent | Commentaires (0)