Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/04/2013

le Grand Bazar ?

 

P1070244.jpg

un clic ici et vous y êtes !


 

 

29/03/2013

un inédit à lire


au hasard de connivences

 

 

15/02/2013

IN ANGULO CUM LIBRO (inédit)

dans un coin avec un livre ou pendant le massacre, les travaux continuent

 

Lecteur_-_statuette_pierre wikimedia common.jpg
lecteur de pierre           source wikimedia common



« Il écrivait des vers et avait le bon goût de le faire
comme quelqu’un qui établit des factures »
                                                                Retour dans les nuages
                                                                               Robert  Walser


extrait I


le sel

est dans les plis

de la peau du marin

 

le charbon

est dans les plis

de la peau du mineur

 

le poème

est dans les plis

du frisson de la peau

 

dont l’âme

est la matière fragile

 

*

 

je sens

l’instant éternel

des siècles incréés

 

la poussée

d’un printemps

sans été

 

les rizières

dans la lumière crue

 

du riz

dans les étoiles nues

 

rien

que le temps

puisse m’expliquer

 

*

12:47 Publié dans inédits | Lien permanent | Commentaires (0)

25/01/2013

on ne peut pas dépenser des centimes (inédit)

pour Pierre Drachline


014c.jpg
ill. jlmi 2004



versets 1 à 4

1.

 

Il voulait voir le maître.

Aussitôt reçu, il  demanda : qu’est-ce que Dieu ?

D’un doigt sur le bouton électrique, le maître plongea la pièce dans l’obscurité.

Le jeune homme reprit : il faut donc y renoncer ? 

Le maître d’un geste identique ralluma ; ses yeux souriaient  avec bonté.

 

2.

 

Maître, qu’est-ce que la mort ?

Quoi ? Dit le maître.

Et le jeune homme répéta : qu’est-ce que la mort ?

Quoi ?

Maître, qu’est-ce que la mort ?

Quoi ?

Et le jeune homme se leva tandis que le maître prenait sa canne pour sortir.

 

3.

 

Maître, qu’est-ce que la pensée ?

D’une main vive le maître attrapa une mouche qui passait par là.

Maître, dit le jeune homme déçu : mais ce n’est qu’une mouche !

Le maître ouvrit la main pour qu’elle s’envole à l’air libre où tout peut arriver.

 

4.

 

Une jeune et jolie femme se plaça devant le maître

Maître, qu’est-ce que l’amour ?

Le maître ouvrit la bouche, comme pour répondre, puis il poussa un cri terrible et se

tint silencieux en riant doucement.

La jeune femme, trouvant sans doute la réponse satisfaisante, sourit à son tour et

se leva sans un mot.

 


lire la suite


10:00 Publié dans inédits | Lien permanent | Commentaires (0)